Le REDE (Réseau d’Entraide aux Détenu(e)s de l’Étranger) est une association d’entraide aux Français les plus vulnérables. Partout dans le monde, des Français sont enfermés, dans des conditions parfois inhumaines, accentuées par l’éloignement de la métropole et de leurs proches. Le REDE a pour conviction que, en France comme à l’étranger, la prison doit être la privation de la liberté d’aller et venir et de rien d’autre. Par conséquent, l’association se mobilise pour faire respecter les droits des Français(e)s détenu(e)s et leur apporter un soutien matériel et moral.

Le 9 juillet, je me suis entretenu avec Laurence HAGUENAUER, directrice des Français à l’étranger et de l’administration consulaire (DFAE) au ministère de l’Europe et des affaires étrangères, Jean-Claude MARFAING, chef de la mission de l’aide à la scolarité et de l’action sociale, et Pascale BARAGHINI, chargée de mission à la DFAE.

Michel Reverchon-Billot est le directeur général du CNED, établissement public qui forme chaque année près de 180 000 enfants et adultes, à la fois sur le champ de la formation initiale et sur celui de la formation continue. Il revient sur les défis que doivent relever demain l’enseignement et la formation à distance.

Le 17 juin, le Sénat a adopté, par 262 voix contre 73, le projet de loi organique portant report de l’élection de six sénateurs représentant les Français établis hors de France et des élections partielles pour les députés et les sénateurs représentant les Français établis hors de France.