Mesdames et Messieurs les Conseillers,

Les équipes du Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères sont pleinement engagées dans 1'effort de mobilisation générale pour affronter ensemble une crise sanitaire sans précédent. Nous savons combien vos actions sont essentielles auprès de nos communautés françaises à l'étranger et nous tenons, une nouvelle fois, à vous en remercier.

Le Président de la République s’est exprimé ce soir devant les Français. Il a indiqué que les frontières à l'entrée de l'Union européenne et de l'espace Schengen seront fermées dès mardi 17 mars midi pour 30 jours. Concrètement, tous les voyages entre les pays non européens et l'Union européenne seront suspendus pendant 30 jours. Les Français qui sont actuellement à l'étranger et souhaitent rentrer pourront bien entendu rejoindre notre pays. Nous organiserons, pour celles et ceux qui le souhaitent et là où c’est nécessaire, leur rapatriement.

(Message adressé par l’AEFE aux parlementaires)

Mesdames les présidentes, Messieurs les présidents,
Mesdames et Messieurs les parlementaires,

Plusieurs d’entre vous ont interrogé l’AEFE pour savoir si la mesure de fermeture des établissements scolaires en France à partir de lundi, annoncée hier soir par le Président de la République, s’appliquait aux établissements d’enseignement français à l’étranger.

À la suite des engagements pris par le Président de la République, la loi de finances pour 2020 prévoit un ajustement du barème de l’impôt sur le revenu qui se traduira par une baisse de 5 milliards d’euros de l’impôt pour près de 17 millions de foyers fiscaux, soit un gain moyen de 300 euros par foyer.