Le 9 septembre, l’Union Retraite a communiqué aux sénateurs représentant les Français établis hors de France des informations relatives à la mutualisation de la gestion des certificats d’existence que les retraités établis hors de France doivent fournir chaque année à leurs caisses de retraite françaises [1].

Le 16 juillet, le cabinet du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères et les services du Ministère avaient organisé une réunion téléphonique avec les parlementaires représentant les Français établis hors de France pour faire un point sur la situation des Français de l’étranger.

Conformément à l’article 12 de la loi de finances initiale pour 2020, le Gouvernement a remis au Parlement un rapport relatif à la fiscalité appliquée aux revenus de source française des contribuables fiscalement domiciliés hors de France.

Doté de deux millions d’euros, le fonds de soutien au tissu associatif des Français à l’étranger (STAFE) a été créé en 2018 suite à la suppression du dispositif de la « réserve parlementaire ». Du 27 juillet au 30 octobre 2020, les dossiers de demande de subvention pourront être retirés auprès des postes consulaires. (source www.diplomatie.gouv.fr)