Urne

Les Français de l’étranger peuvent participer à de nombreuses élections. Pour la majorité des élections nationales, ils peuvent se rendre à l’ambassade ou dans un consulat. Ils ont, de plus, des représentants qui leur sont propres à l’Assemblée des Français de l’étranger. C’est cette assemblée qui élit les douze sénateurs représentant les Français établis hors de France. Par ailleurs, les expatriés pourront élire, à partir de 2012, onze députés des Français de l’étranger.

Vous trouverez ici mon activité sur ce thème.

La proposition de loi prorogeant le mandat des conseillers AFE de 2012 à 2013 pour la série B (Europe, Asie-Océanie, Levant) et de 2015 à 2016 pour la série A (Afrique et Amérique) a été adoptée hier après midi par le Sénat, à l’unanimité (abstention du groupe communiste).

Monique CERISIER-ben GUIGA, Claudine LEPAGE et Richard YUNG, sénateurs socialistes représentant les Français établis hors de France, se réjouissent du dépôt du projet de loi relatif à l’élection des représentants au Parlement européen. Ce texte tend à rétablir la possibilité pour les Français de l’étranger de voter dans les centres de vote consulaires pour les élections européennes. Il s’inspire d’une proposition de loi qui avait été adoptée à l’unanimité le 6 janvier 2009 par la commission des lois de l’Assemblée nationale, puis enterrée par le gouvernement.

Je me réjouis d'apprendre que les Français établis hors de France pourront de nouveau voter pour élire des europédéputés comme nous l'avions proposé Monique Cerisier-ben Guiga et moi-même dans la Proposition de loi tendant à rétablir les droits des Français établis hors de France pour l'élection des représentants français au Parlement européen.