Dans une question écrite qui sera publiée au Journal Officiel le 24 septembre 2020, j’interroge Jean-Yves Le Drian sur la sécurité des Français à Hong Kong. Vous trouverez le texte de cette question ci-dessous.

M. Richard Yung interroge M. le ministre de l’Europe et des affaires étrangères sur la situation à Hong Kong.

Le 14 septembre 2020, les États-Unis ont demandé à leurs citoyens de reconsidérer les voyages en République populaire de Chine, y compris dans la région administrative spéciale de Hong Kong, en raison de la Covid-19 et de l’application arbitraire des lois locales. Le 15 septembre 2020, le Royaume-Uni a également demandé à ses ressortissants de reconsidérer leur projet de déplacement à Hong Kong.

Pour ce qui concerne les ressortissants français, ils sont invités à « se tenir à l’écart de tout rassemblement, mouvement de foule ou zone de tension susceptible de donner lieu à des violences ou affrontements ». Il leur est également recommandé de « suivre les consignes des autorités locales » et de « se tenir régulièrement informés de l’évolution de la situation ». En revanche, il ne leur est pas recommandé de reconsidérer un voyage à Hong Kong.

Aussi lui demande-t-il si, à l’instar de ce qui a été fait par les États-Unis et le Royaume-Uni, l’avertissement à destination des Français souhaitant se rendre à Hong Kong sera renforcé. Plus largement, il lui demande quelle position la France compte prendre vis-à-vis du sort des Hongkongais. Par ailleurs, il lui demande si la France compte, en coordination avec ses partenaires européens et le G7, prendre d’autres mesures que la suspension de la procédure de ratification de l’accord d’extradition avec Hong Kong.