parapluie

Les Français de l’étranger ont eux aussi droit à une protection sociale. Elle se matérialise par le comité d’entraide aux français rapatriés, le dispositif d’aide sociale aux Français de l’étranger, la caisse des français de l’étranger, et le centre des liaisons européennes et internationales de sécurité sociale. Je suis étroitement en relation avec ces différents organismes.

Vous trouverez ici mon activité dans le domaine de la protection sociale des Français de l’étranger.

En 2012, j’avais interrogé l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger (AEFE) sur la situation au regard de la retraite des personnels titulaires du ministère de l’Éducation nationale détachés auprès d'établissements homologués aux États-Unis et au Canada.

Saisi par une retraitée dont sa caisse de retraite refuse de prendre en compte une partie de ses années travaillées à l’étranger malgré une jurisprudence qui le permettrait, j’ai écrit à Marisol Touraine pour connaître sa position sur ce dossier en particulier ainsi que sur la question plus globale des retraités et futurs retraités ayant cotisé dans plusieurs pays. En effet il est de plus en plus fréquent aujourd’hui de séjourner et travailler dans plusieurs pays en cotisant dans chacun de ces pays et il me semble nécessaire de mieux prendre en compte cette mobilité internationale.