Je ne permettrais pas de douter des connaissances évangéliques de notre collègue Christophe-André Frassa (après tout Monaco n’est-il pas un État catholique), mais il semble ignorer cette réponse du Christ aux Pharisiens (Marc, XII, 13-17) : « Rendez à César ce qui appartient à César, et à Dieu ce qui appartient à Dieu ».

Sur le site francaisaletranger.fr, on peut lire la réaction d’Hélène Conway-Mouret aux amendements des députés laREM concernant les conseillers consulaires et concernant la gouvernance politique des Français établis hors de France (projet de loi sur l’engagement dans la vie locale).