Le 18 avril, le Parlement européen a ajourné sine die le vote sur la révision du règlement relatif à la coordination des systèmes européens de sécurité sociale. La déception est d’autant plus grande que la décision de report a été adoptée à une très faible majorité – 291 contre 284 voix.

La conférence de presse du président de la République, Emmanuel Macron, ce jeudi, fait déjà débat. À l’issue du Grand Débat National, des politiques telles que la baisse de la fiscalité, ou encore la réindexation de l’inflation des retraites sont en marche, mais pour cela, il faut non seulement baisser les dépenses publiques mais aussi travailler plus.

Le plan pauvreté à 8,5 milliards d’euros annoncé en septembre 2018 prend forme. La secrétaire d’État auprès de la ministre des Solidarités et de la Santé, Christelle Dubos, déclare la mise en place du dispositif « cantine à un euro ».

Entre le refus d’octroyer une retraite chapeau à Carlos Ghosn, et le départ annoncé de Tom Enders, président d’Airbus, estimé à 36,8 millions d’euros, les discussions reprennent de manière fervente en la matière. Bruno Le Maire a annoncé une ordonnance sur la loi PACTE avant l’été afin de modifier le système pour le rendre plus convenable.