Avec le Coronavirus, la demande mondiale de pétrole a fait une véritable chute vertigineuse. La Chine à elle seule, représente 13,7% de la consommation mondiale de pétrole mais depuis le début de la pandémie avec la restriction de l’export et le ralentissement de la production, l’industrie pétrolière encaisse un coup brutal. La décroissance de la demande mondiale est due à plusieurs facteurs, principalement la saturation du marché et le Covid-19.

Le Point publie une tribune que j'ai cosignée avec plus de soixante députés et sénateurs français de droite, du centre et de gauche, anciens chefs de gouvernement, anciens ministres, intellectuels. Nous nous engageons contre le virus de la haine en apportant notre soutien aux représentants de la société civile de seize pays arabes qui ont fondé le Conseil arabe pour l'intégration régionale. Celui-ci a pour objectif de tendre la main à Israël et de lutter contre les préjugés en instaurant un véritable dialogue israélo-arabe pour normaliser les relations et mettre fin à toute forme de boycottage.

Discours du Président de la République fédérale d’Allemagne, Monsieur Frank-Walter Steinmeier, à l’occasion du 75e anniversaire de la libération du national-socialisme et de la fin de la Seconde Guerre mondiale au Grand Mémorial de la République fédérale d’Allemagne pour les victimes de la guerre et de la tyrannie (Nouvelle Garde), le 8 mai 2020 à Berlin (Seul le texte prononcé fait foi.)

Malgré les circonstances difficiles que nous vivons, je vous souhaite une bonne fête du travail (même à distance). J’espère que la mise en place progressive du déconfinement à partir du 11 mai va soulager quelque peu la pression physique et psychologique que nous subissons.

Ce mardi, le Premier ministre a présenté le plan de déconfinement, contesté avant même d’avoir été annoncé. En effet, spéculations et fantasmes ont nourri les conversations et débats ces deux dernières semaines. C’est face aux représentants de la Nation, à l’Assemblée nationale, qu’Édouard Philippe a partagé les directives du gouvernement pour une sortie progressive du confinement à partir du 11 mai. Les députés ont adopté ce plan dans la soirée du mardi à 368 voix pour, 100 contre et 103 abstentions.