Ces dernières semaines, les États-Unis sont le spectacle d’un nettoyage urbain peu commun. La mort de George Floyd, tué par un policier américain, a réveillé les fantômes d’un passé raciste, colonialiste et impérialiste. Donald Trump, loin de vouloir calmer la situation, enchaîne les provocations.

Une importante tribune européenne sur l’urgence de rétablir la libre circulation des personnes dans l’Europe de l’après-Covid, que j’ai cosignée avec plusieurs responsables d’associations nationales d’expatriés et de diasporas, par des parlementaires représentant leurs concitoyens à l’étranger, et par l’ancien député français Pierre-Yves Le Borgn’, qui préside la confédération « Les Européens dans le Monde ».

Avec le Coronavirus, la demande mondiale de pétrole a fait une véritable chute vertigineuse. La Chine à elle seule, représente 13,7% de la consommation mondiale de pétrole mais depuis le début de la pandémie avec la restriction de l’export et le ralentissement de la production, l’industrie pétrolière encaisse un coup brutal. La décroissance de la demande mondiale est due à plusieurs facteurs, principalement la saturation du marché et le Covid-19.