J’ai regroupé, ici, mes articles de blog concernant l’international.

Dans la campagne présidentielle américaine actuelle, les Européens sont pour les Démocrates et Biden et contre Trump et les Républicains. Cela n’est pas nouveau mais les positions ont évolué avec le temps, les Républicains étant traditionnellement pour l’ouverture et les démocrates pour l’isolationnisme.

Avec le Coronavirus, la demande mondiale de pétrole a fait une véritable chute vertigineuse. La Chine à elle seule, représente 13,7% de la consommation mondiale de pétrole mais depuis le début de la pandémie avec la restriction de l’export et le ralentissement de la production, l’industrie pétrolière encaisse un coup brutal. La décroissance de la demande mondiale est due à plusieurs facteurs, principalement la saturation du marché et le Covid-19.

Le Point publie une tribune que j'ai cosignée avec plus de soixante députés et sénateurs français de droite, du centre et de gauche, anciens chefs de gouvernement, anciens ministres, intellectuels. Nous nous engageons contre le virus de la haine en apportant notre soutien aux représentants de la société civile de seize pays arabes qui ont fondé le Conseil arabe pour l'intégration régionale. Celui-ci a pour objectif de tendre la main à Israël et de lutter contre les préjugés en instaurant un véritable dialogue israélo-arabe pour normaliser les relations et mettre fin à toute forme de boycottage.

Dans un passé pas si lointain, on pouvait entendre certains vanter la politique économique de Donald Trump. Il n’y a pas moins d’un an, le président américain se réjouissait de son bilan économique avec une croissance en 2018 à +2,9% et un taux de chômage descendu à 3,5%, record le plus bas en 50 ans aux États-Unis.