politique

Agitation à droite et préparation de notre contre-attaque à gauche, l’actualité politique ne manque pas de piquant.

Vous trouverez ici mes articles sur ce point.

Si le système médical français est connu dans le monde entier pour son efficacité et sa qualité, son fonctionnement interne connaît des difficultés. Le milieu médical est bercé entre la libéralisation du métier et le domaine public, les déserts médicaux sont de plus en plus nombreux (18% du territoire est touché par ce problème), et la difficulté des études médicales décourage.

Selon un rapport Dares (Direction de l’animation, de la recherche, des études et des statistiques) du 25 janvier 2019, une baisse notable de 38 200 demandeurs d’emploi de catégorie A[1] a été relevée au quatrième semestre 2018, soit une diminution de 1,1% par rapport au troisième trimestre 2018, et une baisse de 1,5% en comparaison avec le quatrième trimestre 2017. Également, l’abaissement de 2,8% pour les catégories B[2] et l’augmentation de 1,1% pour les catégories C[3] laisse penser à une amélioration de la qualité du travail avec plus de demandeurs d’emplois qui passeraient de B à C. Finalement, le bilan est positif puisque toutes catégories cumulées, le nombre de chômeurs est en baisse sur le quatrième trimestre de 0,8% et de 0,3% sur un an.