Edouard Philippe est un homme séduisant par son intelligence et surtout son humour pince sans rire.

C’est rare en politique où ils pensent tous délivrer la « vérité vraie ». François Hollande avait ce don mais sans rien derrière.

Pourtant je ne me sens pas à l’aise avec Edouard Philippe. Certes, il facilite le travail d’Emmanuel Macron en siphonnant Les Républicains et la droite, bloquant la nouvelle stratégie de certains hiérarques du PS qui consisterait à « sortir » Anne Hidalgo avant qu’il ne soit trop tard et à soutenir Barnier ou un autre contre Macron au deuxième tour. Il contribue ainsi à déplacer (faut-il dire encore plus ?) la ligne médiane de la majorité vers des valeurs de droite.

Clairement, il ne peut renier ses origines : Juppé, Chirac, le RPR et LR . On voit bien la préparation d’une revanche de la droite en 2027. Les thèmes développés ce week-end au congrès constitutif d’« Horizons » sont éloquents : défense de la libre entreprise, l’ordre, la baisse des déficits, ... Créant un parti, il veut présenter des candidats aux législatives y compris contre ceux de LaREM. Je ne suis pas sûr que ce soit la meilleure manière d’aider Emmanuel Macron.

Pendant ce temps- là à Bordeaux, Territoires de Progrès tenait aussi son congrès. Incarnant une tendance sociale-démocrate à la place d’un PS disparu, Et les thèmes sont bien ceux-là : mobilité sociale, vivre ensemble, réforme des institutions, ...